L’action collective ‘Renouée Les Liens’ est un projet monté entre la municipalité de Pont-Audemer et l’association Être & Boulot. Elle est  financée par la ville de Pont-Audemer dans le cadre d’un marché d’insertion et de qualification remis en cause tous les 3 ans et La DIRECTE de l’Eure pour les postes des personnels en insertion. 

La ville de Pont-Audemer souhaitant trouver un acteur qui puisse lui proposer une organisation novatrice centrée autour du rétablissement de la cohésion sociale et rendre à leurs usagers participants, leur rôle d’acteur dans la cité. Les compétences d’Être & Boulot sur la lutte contre les plantes invasives, tout comme sa spécificité d’acteur de l’insertion sociale et professionnelle lui ont permis d’être identifié comme un partenaire possible pour monter cette action que nous tenons depuis 2012 et venons de remporter pour la quatrième fois consécutive.

Historiquement la Risle cours d’eau traversant Pont-Audemer était un des principaux axes portant l’activité économique de la Ville. Beaucoup d’entreprises (tanneries, imprimeries et autres industries) étaient installées sur les bords du cours d’eau dont elles se servaient abondamment pour leur fonctionnement, sans compter les transports fluviaux entre les différentes villes telles que Honfleur ou les navettes avec l’Angleterre. La plupart de ces activités ayant cessé, les rives du cours d’eau se sont trouvées colonisées par une plante invasive défigurant l’ancien patrimoine : La Renouée du Japon. 

Renouée les liens c’est donc une action ayant comme support prétexte le rétablissement du caractère naturel des berges de la Risle. Ce travail utile à la collectivité permet de proposer des postes de travail, et donc de servir par ce biais à des Pontaudemérien/nes de (re)faire société au travers des manifestations qu’ils devront réaliser à destination du grand public. Ces manifestations servent à faire valoir le travail produit pour la collectivité et ses administré(e)s, les salarié(e)s par la démonstration des savoirs, savoir-faire et savoir-être acquis pour conduire les interventions le long du cours d’eau et le montage d’animations thématiques en lien avec leurs travaux. (Protection de la biodiversité, lutte contre la pollution, ateliers de sensibilisation à la revalorisation, etc.) 

Cette action, labellisée ACI, relève davantage d’une action dite d’éducation populaire, ayant pour support/prétexte la réhabilitation du caractère naturel des berges de la Risle. Elle vise à permettre aux participant(e)s de retrouver l’estime de soi et de se ré-impliquer dans la vie de la collectivité par le montage de manifestations démontrant leur savoir-faire au grand public  

L’action « RENOUÉE LES LIENS » dispose de moyens plus importants qu’un ACI classique puisque l’équipe est constituée de 2 professionnels travaillant à 0.90 ETP (1 accompagnatrice et 1 encadrant) pour 12 personnes en insertion à 24 h /hebdo 

Chaque salarié bénéficie d’un accompagnement socio-professionnel qui investit tous les champs nécessaires, qu’ils relèvent du domaine social, de la santé ou encore du logement, ou qu’ils relèvent du domaine de l’orientation professionnelle ou de l’accompagnement à la recherche de PMSMP(*) et/ou d’emploi, ou encore de la mise en œuvre de projet de formations. 

 

 (*) PMSMP : Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel 

 

 

La conduite des animations servant à la valorisation des salarie(e)s  :

Notre action de Pont-Audemer est organisée de façon à ce que les personnes sur l’action conduisent des initiatives vantant leur travail et le travail fait pour la collectivité. Des projets collectifs sont conçus, réalisés et présentés par les groupes de salarié(e)s en sachant que nous n’intervenons pas dans le choix du support. A titre d’exemple pour illustrer il a déjà été monté dans le cadre des projets collectifs des animations s’intégrant au :   

  • Festival génération durable,
  • Festival des Mascarets,
  • La marche éco-citoyenne et la journée éco-citoyenneté 
  • Le projet « écolo bricolo » proposé à la Villa
  • Les ateliers aves les écoles « L. Pergaud et H. Boucher »
  • Une animation à la MFR de Routot
  • Les jardins dans la ville
  • Le projet service environnement et Eure Habitat
  • Le projet avec l’espace Insertion du Département 
  • L’association loisirs pluriel 

 

 

La réhabilitation du caractère naturel des berges de la Risle : 

Depuis juillet 2016, un protocole de jugulation de la Renouée du Japon par traitement au sel, est mis en œuvre sur le chantier de la fonderie. Trois zones d’environ 200 m² chacune, sont identifiées.

 

       Aspect positif du protocole par traitement au sel :

Dans un premier temps, il stoppe la croissance de la Renouée, ce qui permet de pouvoir suivre toutes les zones correctement.
Dans un deuxième temps, il permet aussi de se positionner sur d’autres secteurs, augmentant notre rayon d’action.
Le résultat est également extrêmement intéressant dans le volume évacué de cannes et systèmes racinaires. En comparaison, sur l’année 2016 c’était 90m
3 de cannes dont 10m3 étaient du système racinaire, contre aujourd’hui seulement 40m3 !

 

 

Nous intervenons sur des zones identifiées qui ont été colonisés par la Renouée du Japon, plante invasive non dangereuse pour l’homme mais qui cause d’importants préjudices à la biodiversité 

 

 

Liste des zones travaillées une quarantaine de fois par année.

 Les berges de la Risle (500ml),
-2 zones de la cartonnerie (200m²et 100m²),
-2 zones aux étangs (200m²chacune),
-3 zones de la ZAC de la fonderie,
-2 zones derrières le magasin LIDL (200m² chacune)
-1 zone dans la côte de Quillebeuf (100m²)
-1 zone près de l’école La Fontaine (50m²)
-1 grande zone sur les bords de la petite Risle (150ml

 

 

Liste des autres zones travaillées

 Le chantier de la fonderie
L’entretien de la 1
érezone plantée / environ 15 passages.
L’entretien de la 2
eme
zone plantée (Chemin maritime zone des 200 ml)
Le chantier des quais Felix Faure & Les quais maritimes
Parcelle côté jardins ouvriers
Zone de la petite Risle